Le groupe SPC « Paris Baguette », établit sa première usine de production européenne en Normandie

Le groupe SPC « Paris Baguette », établit sa première usine de production européenne en Normandie

ACPP) Paris le 15 février 2018 – Le groupe SPC, numéro un de la boulangerie-pâtisserie en Corée du Sud avec plus de 3 800 points de vente et opérant plus de 300 boutiques à l’étranger, a choisi la région Normandie, France, pour établir sa première usine de production de viennoiseries surgelées en Europe selon Business France.

Déjà présent en France avec deux boutiques à Paris sous l’enseigne « Paris Baguette », SPC a choisi de faire rayonner l’originalité, l’innovation et la qualité du savoir-faire français pour produire et distribuer des produits haut de gamme à travers son réseau international.

Paris Baquette à Paris

Par l’utilisation d’ingrédients du terroir normand (beurre et crème d’Isigny) dans la fabrication de ses produits, SPC bénéficiera d’un véritable label de qualité qui lui permettra de répondre aux souhaits d’une clientèle asiatique et nord-américaine de plus en plus exigeante sur la qualité et la provenance des produits alimentaires et, par conséquent, sensible au « Made in France ».

Détecté par Business France en juin 2015, ce projet d’investissement s’est accéléré en 2017 pour aboutir à une décision d’implantation à Saint-James, dans la Manche, grâce aux efforts conjoints déployés par Business France et l’Agence de Développement de la Normandie (ADN). Le président de la région Normandie s’était rendu à Séoul fin octobre 2017 pour défendre ce dossier.

Cet investissement d’un montant de 20 millions d’euros prévoit, dans une première phase, la construction d’une usine dès 2018 et la création d’environ 45 emplois pour le lancement de la production prévu fin 2019, avec à terme la création potentiellement d’une centaine d’emplois.

SPC exportera non seulement les viennoiseries produites à Saint-James mais aussi la tradition boulangère française. SPC entend devenir un Ambassadeur du « Made in France » à l’International mais aussi faire partie intégrante de la région normande et de la vie des communautés locales.

Le chairman du groupe SPC, Young-In HUR, s’est rendu à Paris le 22 janvier, à l’invitation du Président de la République, dans le cadre du Sommet de l’Attractivité. La décision d’implantation de SPC a été rendue publique à l’issue du sommet.

Jin-Soo HUR, Vice-président du groupe SPC : « SPC exportera non seulement les viennoiseries produites à Saint-James mais aussi la tradition boulangère française. SPC entend devenir un Ambassadeur du ‘Made in France’ à l’International et faire partie intégrante de la région normande et de la vie des communautés locales. Le groupe souhaite également souligner le chaleureux accueil de la Région Normandie et remercier particulièrement le Président Hervé Morin pour son soutien apporté à notre projet ».

Paris Baquette à Séoul

Caroline Leboucher, directrice générale déléguée aux investissements internationaux de Business France salue la décision de SPC : « Je me réjouis que le groupe SPC ait fait le choix de la France pour implanter sa première usine européenne de production de viennoiseries, ce qui confirme l’attractivité de notre territoire et de ses savoir-faire reconnus à l’échelle mondiale. Il s’agit du tout premier investissement industriel greenfield en provenance de Corée depuis quelques années, ce dont nous pouvons nous féliciter. La France est d’ailleurs la première destination en Europe pour l’accueil des projets industriels d’après EY. ».

Hervé Morin, Président de la Région Normandie : « Je suis heureux que le groupe SPC ait choisi la Normandie, Saint-James pour s’y implanter. Je souhaite que le “made in Normandy” soit une évidence.

Soyons fiers de l’excellence normande ! Faisons-en sorte que les produits “Made in Normandie” puissent conquérir de nombreux autres nouveaux marchés et favoriser ainsi notre économie et l’emploi.

Ne ménageons pas nos efforts pour « vendre » la Normandie à l’international. Si l’économie semble connaître une embellie, c’est quand même à l’international que les entreprises doivent aller chercher la croissance. Tous nos efforts convergent vers cet objectif. C’est d’ailleurs lors de mon déplacement en Corée du Sud en novembre dernier que j’avais rencontré le patron du groupe SPC. »

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*