MeToo: Ex-Gov. An s’est présenté au bureau du procureur à Séoul 

MeToo: Ex-Gov. An s’est présenté au bureau du procureur à Séoul

ACPP) SEOUL, 9 mars – L’ancien gouverneur de la province, An Hee-jung, s’est présenté au bureau du procureur à Séoul vendredi pour répondre aux allégations selon lesquelles il aurait agressé sexuellement au moins deux femmes, dont sa secrétaire.

Un excusé au public à son arrivée au bureau du procureur du district de Séoul Ouest vers 17 heures, sa première apparition publique depuis le scandale a éclaté au début de cette semaine.

“Je m’excuse auprès du public et des habitants de ma province”, a-t-il déclaré. “Je suis vraiment désolé pour ma femme et mes enfants … Je répondrai avec sérieux et je respecterai l’enquête”, a déclaré à l’AFP l’ancien gouverneur de la province du Chungcheong du Sud.

Kim Ji-eun, son secrétaire, a révélé dans une interview à la télévision JTBC au début de la semaine qu’elle avait été forcée de coucher avec lui quatre fois au cours des huit derniers mois.

Un démissionnaire en tant que gouverneur de la province de Chungcheong du Sud suite à l’allégation.

Les procureurs ont lancé une enquête sur les allégations, mais doivent encore l’assigner. Il est venu volontairement au bureau du procureur.

L’accusation a déclaré qu’ils ont également interrogé la victime présumée.

Un précédemment annoncé qu’il tiendrait une conférence de presse jeudi pour expliquer sa position sur la situation. Mais il l’a brusquement appelé deux heures avant l’heure prévue après une autre allégation a été faite par une chercheuse de sexe féminin à un institut local. Elle a également affirmé que An l’avait agressée sexuellement.

An avait été présenté comme candidat potentiel à la présidentielle dans le bloc libéral. Il était le second de Moon Jae-in dans le primaire du Parti démocrate avant l’élection présidentielle de l’an dernier.

L’ancien gouverneur provincial An Hee-jung parle devant la presse le 9 mars 2018, après être arrivé au bureau du procureur pour faire l’objet d’une enquête sur des allégations d’ordre sexuel impliquant sa secrétaire.

 

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*