Kim Yong-geol: Le premier soliste asiatique de l’Opéra de Paris devenu chorégraphe en Corée

Kim Yong-geol: Le premier soliste asiatique de l’Opéra de Paris devenu chorégraphe en Corée

ACPP) SEOUL, 29 mai – Ayant fait l’histoire du ballet coréen de ses débuts sensationnels en tant que premier soliste de ballet asiatique à l’Opéra de Paris dans les années 2000, Kim Yong-geol profite de son deuxième âge d’or pour la chorégraphe de son pays.

Cette année, son théâtre de danse Kim Yong-geol se joint à la 8e édition annuelle du Festival de ballet coréen, qui se tiendra du 31 mai au 24 juin. Il s’agit de la seule troupe ayant participé aux sept festivals précédents. Kim présentera son propre travail de danse, “The Type B”, au festival de cette année en tant que chorégraphe “invité”.

Il marque le succès de sa carrière de ballet après s’être fait un nom, devenant le premier ballerino asiatique à se produire en tant que soliste à l’Opéra de Paris il y a plus de dix ans.

chorégraphe Kim Yong-geol.

 

“J’ai été instinctivement attiré par la chorégraphie alors que je me plongeais profondément dans les choses qui m’inspirent”, a déclaré le jeune homme de 45 ans dans une récente interview accordée.

Il se souvient de ses années à la plus haute compagnie de ballet de Paris comme la source de sa motivation et de son inspiration.

“A l’Opéra de Paris, j’ai vu de très près des chorégraphes de renommée mondiale comme William Forsythe, Jiri Kylian et Pina Bausch et cela m’a énormément choqué”, a déclaré Kim, ajoutant qu’il est encore “apprentissage.”

Kim a également tiré parti de sa philosophie de la création de danse. “Mon principe est que le public ne devrait pas avoir de moments vides”, a-t-il dit.

“Je crois que vous n’avez même pas besoin de mettre en scène une performance à moins que vous ne puissiez gagner l’empathie du public ou un changement de leurs émotions.”

Se référant à sa dernière pièce de danse, Kim a déclaré que “The Type B” est une incarnation sur scène de son “soi démasqué”. Le titre vient du groupe sanguin de Kim B.

“C’est une mise en scène de choses à laquelle je pensais, des choses que les gens trouveraient étranges à mettre en scène et des images et des préjugés de moi”, a-t-il dit. “Ce sera comme être dépouillé devant les gens, mais personne ne pourrait me critiquer, parce que, après tout, n’importe qui a l’air nu quand il est nu.”

L’ancienne star du ballerino a également déclaré que la vie sur scène ainsi qu’un chorégraphe lui ont donné “une grande joie”.
“Chacun a son propre plaisir, le ballet est le tout de ma vie.”

Cette photo fournie par Seoul Arts Center montre une image de la pièce de ballet de Kim Yong-geol “The Type B” qui sera présentée lors de la 8ème édition du Ballet Festival Korea.

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*