Bang Hai Ja: Les futurs vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres dévoilés

Bang Hai Ja: Les futurs vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres dévoilés – Chartres (28000)

– L’Echo Républicain 2018-07-30

La Drac a choisi la Coréenne Bang Hai Ja pour la réalisation de quatre baies contemporaines qui orneront la chapelle Saint-Piat, d’ici 2020.

Ses créations n’intégreront pas la chapelle Saint-Piat avant fin 2019, voire début 2020 mais, au vu de son prototype, il est déjà possible de se faire une idée du travail de Bang Hai Ja. L’artiste coréenne a été choisie par un jury composé de dix-huit membres, dans le cadre d’un appel à projets lancé par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac). Le but : offrir quatre vitraux contemporains à la salle capitulaire de la chapelle Saint-Piat, située derrière le choeur de la cathédrale de Chartres.

”Dans ce monde violent, je crois que les gens ont soif de beau, de joie et de paix”

Bang Hai Ja a choisi le thème de la lumière, de l’amour et de la paix pour ses quatre verrières. Elle se souvient de sa première impression, à la vue de la cathédrale : « Quand j’étais étudiante aux Beaux-Arts, à Paris, dans les années soixante, j’ai fait le pèlerinage de Chartres. J’ai ressenti un choc et de la joie quand j’ai découvert les vitraux. Dans ce monde violent, je crois que les gens ont soif de beau, de joie et de paix. »

Du bleu, de l’ocre, du doré, ses baies en émaux peints sur le verre renvoient à la fois à la Terre et à l’univers. La réalisation des verrières peintes et de doublage sera confiée à l’atelier Peters, installé à Paderborn, en Allemagne. L’artiste et l’atelier collaborent depuis 2002 : « Peters m’a dit que mes tableaux peints sur des papiers coréens presque transparents, afin de laisser passer la lumière derrière la peinture, étaient prêts à se transformer en vitraux. »

Une question de sécurité pour les vitraux

À l’horizon 2020, la salle capitulaire de la chapelle Saint-Piat accueillera une partie du trésor de la cathédrale. Des travaux de restauration et d’aménagement sont prévus. Les artistes candidats devaient tenir compte de plusieurs consignes, rappelées par Irène Jourd’heuil, conservatrice des monuments historiques à la Drac : « C’est une chapelle du XIII e siècle dans laquelle reposent des évêques. Les baies doivent s’accorder avec les peintures murales et tenir compte de la fonction : devenir un lieu d’exposition. »


Autre aspect à prendre en compte, la sécurité. Les baies seront protégées par des verrières thermoformées. Une contrainte que l’artiste Bang Hai Ja a su tourner en piste de réflexion artistique, témoigne Daniel Alazard, ingénieur du patrimoine à la Drac : « Les verrières thermoformées ont une incidence sur la perception intérieure et extérieure de l’oeuvre. Bang Hai Ja est celle qui a le plus travaillé sur cette verrière extérieure, qui reproduit, en relief, le motif de la baie. »

Crédit) https://www.lechorepublicain.fr/chartres/loisirs/art-litterature/2018/05/21/les-futurs-vitraux-de-la-chapelle-saint-piat-de-chartres-devoiles – Marion Bérard

Bang haija

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*