Colloque 130 ans franco-­coréen

ACPP-Paris 29-05-2015) Colloque international franco-­coréen à l’occasion du 130ème « France­-Corée : Regards croisés sur 130 ans de relations » La Fondation pour l’Histoire de l’Asie du Nord ­Est (président : Kim Hak­joon) en partenariat avec l’AFELACC(Association Française des Enseignants de Langue et de Culture Coréenne)

organise du 28 au 29 mai 2015 un colloque franco­coréen à l’Hôtel Mariott Rive Gauche à Paris pour les 130 ans des échanges diplomatiques entre la France et la Corée. La Fondation a pour objectif d’opérer un retour sur l’histoire des relations et des différentes collaborations entre les deux pays tout en présentant l’intérêt de la France pour la Corée sous le thème suivant : « France-Corée : Regards croisés sur 130 ans de relations ».2015-affiche--colloque-paris-1

Ce colloque sera divisé selon plusieurs sessions : histoire des relations franco­-coréennes, échanges culturels entre France et Corée, échanges dans les domaines politiques – économiques – scientifiques, échanges dans le domaine artistique, etc. Des spécialistes dans chaque domaine interviendront pour nous faire part de leurs résultats de recherche. Le colloque verra également l’intervention du professeur LI Jin­Mieung, exerçant en France ainsi que la participation de grands spécialistes des études coréennes pour faire vivre la recherche entre les deux pays à travers des débats et des exposés, et pour célébrer les 130 ans des relations diplomatiques entre la France et la Corée.

Avant le début officiel des relations diplomatiques entre la France et la Corée, c’est par l’intermédiaire de l’expansion du catholicisme en Corée que les deux pays se sont rapprochés. Si l’on met entre parenthèses la période de la colonisation de la Corée par le Japon qui a perduré 35 années, cette relation n’a eu de cesse de progresser depuis les accords diplomatiques signés entre les deux pays en 1886. Des accords qui ont permis d’établir une relation pérenne sur le plan politique, économique, sociétal, culturel, académique, etc.

Ce colloque sera ainsi l’occasion de profiter de l’intervention sous forme de discours de plusieurs spécialistes de ces questions. Comme cité plus haut, nous aurons le privilége d’assister à l’intervention d’un des plus grands spécialistes des études coréennes en France, à savoir le professeur émérite LI Jin­Mieung (université Lyon 3). Le professeur Li interviendra en ouverture du colloque avec une présentation intitulée : « Les moments forts des relations franco­-coréennes : des origines à nos jours ». Cette intervention sera l’occasion de comprendre le développement des relations entre les deux pays sur un plan historique.

Par ailleurs, Chang Seyun, chercheur de la Fondation pour l’Histoire de l’Asie du Nord ­Est, nous présentera les résultats de son analyse des documents provenant de l’époque du ‘gouvernement provisoire de Corée et les concessions françaises à Shanghai’. Une analyse qui permet de revenir sur le rôle du gouvernement français dans les mouvements d’indépendance en Corée mais aussi sur les diverses politiques menées en faveur des Coréens résidant à Shanghai.

Même si les échanges entre la France et la Corée ne furent pas nombreux pendant la période de l’impérialisme japonais en Corée, cette période se singularise par les liens politiques des deux pays concernant les mouvements en faveur de l’indépendance. YI Saangkyun, chercheur de la Fondation pour l’Histoire de l’Asie du Nord ­Est, a observé le travail des explorateurs français et l’évolution de la représentation des îles de Corée pour réaliser une étude globale sur ‘la conception du Japon de l’île d’Ulleungdo et de Dokdo à travers la production des cartes du monde au 19ème siècle’. Il démontre ainsi la représentation erronée de ces îles par le Japon tout en soutenant de manière logique le souveraineté de la Corée sur ces territoires. Hong Seok­jin, professeur au Kedge anniversaire des relations franco­coréennes

Business School à Bordeaux, présentera quant à lui un exposé intitulé ‘Au­delà de la hallyu – La diffusion du coréen et de la culture coréenne en Europe’ pour nous faire part de son expertise et de ses propositions quant à la diffusion du coréen et de la culture coréenne en Europe.

Le conservateur en chef du musée Guimet à Paris, monsieur Pierre Cambon, présentera un ensemble de documents inédits en Corée en revenant sur la vie de Hong Jong­Ou à Paris durant trois années, une intervention qui aura pour thème : ‘Hong Jong­Ou, le coréen de Paris – 1890 –

1892′. Cette intervention, qui propose une conclusion originale par rapport aux recherches menées jusqu’à présent, attirera sans aucun doute l’attention du public.

De plus, ce colloque sera aussi l’occasion d’assister à des expositions ayant pour thèmes ‘Dokdo et la mer de l’Est(Donghae) à travers les cartes et les photographies’, et ‘Rencontre du papier hanji et de la littérature française’. L’exposition sur le papier hanji sera sous la responsabilité de Kim Seog-Ran, directrice du centre culturel des écrits ‘wanpanbone’ (écrits datant de la dynastie Joseon originaires de Jeonju).

Progamme de 29 mai 2015

colloque-29-mai-2015 colloque-29-mai-2015-2

 

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*