De ma fenêtre: “Through my window” -Expo photo’s dans au Jardin des Tuileries de Paris

De ma fenêtre

« ‘De ma fenêtre’ est la première exposition personnelle du photographe coréen Ahae à Paris. Sur plus de 1000 m2, dans une galerie spécialement conçue pour l’occasion, l’exposition présentera ses œuvres en très grands, grands et moyens formats. Destinée à tous les publics et entièrement gratuite, l’exposition sera l’occasion pour l’amateur de photographie comme pour le flâneur du Jardin des Tuileries de découvrir un regard sensible aux mille et une variations d’un même paysage vud’un même point de vue : la fenêtre du studio d’Ahae. Cette galerie d’exposition accueillera également un programme de lectures et de concerts tout au long de son mois d’ouverture. »

Dates : du 27 Juin 2012 au 23 Juillet 2012
Au Jardin des Tuileries,  Musée du Louvre- Paris (75001)

PRÉSENTATION et SON HISTOIRE

AHAE a vu le jour en 1941 à Kyoto, au Japon, où sa famille avait été déplacée pendant la période de colonisation japonaise de la Corée. Il retourne définitivement dans sa patrie, dans le sud de la péninsule coréenne, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.
Jeune, il débute son éducation artistique par le dessin et la peinture pour se mettre bientôt à la sculpture, passant aussi maître dans l’art de la fabrication des masques. Il pratique également les arts martiaux en tant que ceinture noire – septième dan en taekwondo. Depuis les années 1970, AHAE se passionne pour la photographie. Il commence alors à prendre des photos et à collectionner les appareils photographiques.

AHAE n’est pas uniquement un photographe. Ces vingt dernières années, il est allé à la recherche de terre où il pourrait mettre en pratique son concept de style de vie écologique, centré sur le lien étroit entre protection de la nature et agriculture biologique. Dépositaire de milliers de brevets et marques, ainsi que lauréat de plusieurs prix d’invention, AHAE supervise deux plantations biologiques de thé qui détiennent en Corée du Sud la certification 100% biologique USDA et préside au conseil d’administration de 123 Farm, la plus grande ferme de production de lavande biologique au sud de la Californie.
Il y a deux ans, AHAE a inauguré une démarche singulière et inédite : prendre toutes ses photos d’une seule et même fenêtre de son studio. Il est désormais à sa fenêtre tous les jours, qu’il pleuve ou qu’il vente, pour enregistrer tous les éléments et spectacles de la nature qui retiennent son attention. AHAE prend en moyenne entre 2 000 et 4 000 photographies par jour. Produire un million de photographies en deux ans à travers une seule fenêtre : c’est là un projet que personne n’avait encore réalisé, ni même tenté. AHAE n’a du reste recours à aucun éclairage artificiel, ni mise en scène, ni manipulation postérieure, ce qui rend son projet encore plus extraordinaire.

Saisissant le passage du temps et la beauté de la nature autour de lui, AHAE exprime à travers les photographies qu’il expose un message clair : ouvrez les yeux, regardez la nature autour de vous, et faites votre possible pour la protéger, pendant qu’il en est encore temps. À travers ces oeuvres photographiques, nous percevons non seulement l’artiste, mais aussi l’amoureux de la nature; avant tout, nous percevons un homme qui voit la vie, et un homme qui désire que nous aussi nous la voyions.

 Nouveau propriétaire d’une village de France

Il est désormais un nouveau propriétaire d’une village du hameau de Courbefy dans le parc de nature de Limoge, lors d’une vente aux enchères devant le Tribunal de grande instance de Limoges. Que va-t-il devenir ce lieu fantôme de la villages?  Un représentant de Ahae Press Inc. a indiqué que le projet de l’artiste serait “environnemental, artistique et culturel” et qu’il “ressemblera à des projets déjà montés ailleurs”. Ces vingt dernières années, Ahae recherche depuis des années des sites sur lesquels il puisse mettre en pratique ses “concepts de style de vie organique”, indique-t-il sur sa page internet. Ahae dit ainsi faire tout son “possible pour permettre à la nature de se développer comme cela devrait être le cas, sans l’interférence de l’homme ou d’activités humaines” et il a ajouté “Vous comprenez, nous devons revoir le site, l’étudier et décider de ce que nous voulons en faire exactement. Mais on peut vous assurer que nous serons très respectueux de l’environnement. C’est la philosophie de notre société. Et si des emplois doivent être créés, ils le seront localement. Notre première démarche sera d’aller voir le maire et d’en parler avec lui. Nous ne ferons rien de choquant et respecterons cet environnement magnifique, nous contribuerons à l’économie locale”, ont-ils assuré.

Suite à sa exposition “De ma fenêtre” à Paris,  Ahae va visiter à son lieu de propriétaire pour dialoguer avec  des habitations et la maire de la village.

 

Agence Corée Press Paris-ACPP

 

paris50kyo@gmail.com

 

 

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*