F. Pellerin: Le succès des J. O. de PyeongChang ne serait pas affecté par la mise en accusation Park

F. Pellerin: Le succès des J. O. de PyeongChang ne serait pas affecté par la mise en accusation Park

AEN20170313013400315_01_i

F. Pellerin

SEOUL, 13 mars – La Corée du Sud devrait accueillir avec succès les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang en 2018, indépendamment de la récente mise en accusation de son président, a déclaré lundi l’ancien ministre de la Culture Fleur Pellerin, promettant de contribuer à l’accueil de l’ambassadeur français À l’occasion de l’événement sportif international.

«Quelque 700 membres du personnel du Comité d’organisation de PyeongChang travaillent fort en préparation. Des situations complexes pourraient se présenter en matière d’affaires administratives du côté sud-coréen», a déclaré F. Pellerin au sujet de l’impact potentiel de la mise en accusation de Park Geun-hye. Jeux olympiques de Pyeongchang.

“Mais je pense qu’elle sera accueillie avec succès, car beaucoup de gens travaillent avec enthousiasme. Les Sud-Coréens espèrent un bon accueil”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse à l’ambassade de France à Séoul.

“Il y a deux ans, le Brésil était dans la même situation, mais a accueilli avec succès ses Jeux Olympiques. Une partie de ma mission est de contribuer à la tenue avec succès des Jeux Olympiques de PyeongChang”, a-t-elle dit.

En janvier, Pellerin a été nommée «Grand Temoin» pour l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), une association internationale de 57 pays francophones, chargée de superviser l’utilisation de la langue française et de représenter l’association lors des Jeux olympiques et paralympiques de 2018 Jeu d’hiver.

Une grande partie de ses fonctions comme Grand Temoin inclut le soutien à la traduction des livres et des guides de PyeongChang Olympiques en français ainsi que l’organisation d’événements culturels pour promouvoir la société francophone pendant les Jeux olympiques.

C’est la première fois que l’OIF envoie son Grand Temoin à un événement olympique en Corée du Sud depuis sa création en 2004.

“Ce qui est remarquable, c’est que l’expérience coréenne deviendra une leçon pour les prochains Jeux olympiques prévus au Japon et en Chine … Je pense que je vais servir le rôle de pont entre la France et la Corée”, a déclaré l’ancien ministre d’origine coréenne.

De retour en France, il y a eu une forte augmentation des Français voulant étudier la langue coréenne grâce à la popularité de la pop et du drame coréens, a-t-elle souligné. “L’année dernière, le nombre de personnes étudiant le coréen a dépassé le nombre de ceux qui étudient le japonais en France”, a-t-elle dit.

La langue coréenne a également été récemment incluse comme l’un des tests de langue étrangère pour le baccalauréat, l’examen d’entrée au collège français, at-elle dit. “C’est vraiment un grand changement”, at-elle noté.

 

ACPP

 

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*