J-V. Placé: La France veut la meilleure relation avec la S. Corée

J-V. Placé: La France veut la meilleure relation avec la S. Corée

ACPP) Seoul, 20 mars – Le ministre  de la réforme gouvernement de France a déclaré ce lundi que maintiendrait ses relations de coopération avec la Corée du Sud, indépendamment du résultat de la prochaine élection présidentielle.

“La France veut la meilleure relation possible avec la Corée du Sud, les thèmes de la coopération bilatérale souhaitée couvrent toutes les questions allant du tourisme, de la recherche et du développement à l’éducation et au sport”, a déclaré Jean-Vincent Placé dans un communiqué Conférence à Séoul.

“La France voit de nombreux secteurs dans lesquels la Corée du Sud et la France pourraient coopérer, la France continuera ainsi sa bonne relation avec le prochain gouvernement (de la Corée du Sud)”, a déclaré J-V. Placé.

SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L’ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L’ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

“Personnellement, j’ai beaucoup d’intérêt dans la politique de la Corée du Sud”, a-t-il ajouté, ajoutant qu’il ne pouvait pas commenter les questions internes d’un pays étranger. “J’espère que la situation politique en Corée du Sud sera résolue dès que possible et les liens entre la Corée du Sud et la France s’amélioreront davantage.”

La Corée du Sud tiendra une élection présidentielle anticipée le 9 mai après le retrait de la Cour constitutionnelle de Park Geun-hye en tant que présidente.

Le ministre français s’est rendu à Séoul pour assister à un séminaire sur la collaboration entre Séoul et Paris sur le secteur de l’administration électronique prévu pour ce mardi. Le même jour, J-V. Placé doit aussi s’entretenir avec le ministre sud-coréen de l’Intérieur, Hong Yun-sik.

En tant que chef de la réforme gouvernementale, il a cité l’adoption d’un audit externe de l’exécution des politiques, des efforts visant à numériser les processus administratifs et à rationaliser les règlements.

“Quel que soit le gouvernement élu lors de la prochaine élection présidentielle (française), que ce soit à droite ou à gauche ou au milieu, les efforts pour avoir un gouvernement plus efficace continueront”, a-t-il noté.

“Tous les candidats à l’élection sont conscients de la question de l’efficacité du gouvernement et la région européenne dans son ensemble est également axée sur la rationalisation et la réforme de leur gouvernement”, at-il noté, se référant à l’élection française le 7 mai.

Après un changement d’administration en France, il reprendra son ancien poste de sénateur et se rendra aux élections générales en septembre, a-t-il ajouté.

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*