Le Parlement rapporte l’héritier de Samsung sur le parjure

Le Parlement rapporte l’héritier de Samsung sur le parjure

 

ACPP SEOUL, 12 janvier – Le comité parlementaire de la Corée du Sud, qui étudie le présumé scandale de trafic d’influence sur la présidente Park Geun-hye et son ami proche, a rapporté jeudi l’héritier du groupe Samsung Lee Jae-yong pour parjure.

La décision est intervenue alors que l’avocat indépendant qui a mené une enquête a demandé au comité de déposer la plainte, car il a trouvé des «éléments de preuve» montrant que Lee a livré un faux témoignage lors d’une audience parlementaire tenue le mois dernier.

Lee a comparu devant l’Assemblée nationale en décembre pour participer à une audience sur les liens des conglomérats locaux au scandale qui a conduit à la mise en accusation de Park.

En vertu de la loi sud-coréenne, ceux qui livrent faux témoignage lors d’une audience parlementaire peuvent subir jusqu’à 10 ans de prison.

Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics Co., répond aux questions des journalistes à son arrivée au bureau des procureurs spéciaux à Séoul le 12 janvier 2017.

Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics Co., répond aux questions des journalistes à son arrivée au bureau des procureurs spéciaux à Séoul le 12 janvier 2017.

Samsung a été confronté à des allégations selon lesquelles la société a conclu un contrat d’une valeur de 22 milliards de wons (18,3 millions de dollars) avec une société basée en Allemagne contrôlée par la confidente de Park, Choi Soon-sil. Le conglomérat a également fourni 20,4 milliards de won à deux fondations publiques de soutien culturel et sportif avec des liens possibles avec Choi.

Des enquêtes ont montré que Samsung aurait fourni les fonds en échange d’un soutien du National Pension Service, un actionnaire majeur de Samsung affilié, dans un accord de fusion de haut niveau atteint en 2015.

L’avocat indépendant a affirmé que les transactions peuvent être considérées comme un pot-de-vin à la demande de Park, et Lee a livré une fausse déclaration le 6 décembre en affirmant qu’il n’a jamais reçu une telle offre de la présidente.

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*