Sud-Corée, la France à renforcer sur Fintech

Sud-Corée, la France à renforcer sur Fintech

pub300x100-i-eiffelACPP 한불통신) SEOUL, 30 mai – Visant à devenir une plaque tournante de la technologie financière (Fintech) du secteur de l’Asie, la Corée du Sud a accepté lundi de se joindre les mains avec la France.

Les deux parties ont signé un protocole d’entente sur le partage des informations connexes et de soutenir leurs entreprises FINTECH sur le sol de l’autre.

L’accord entre Fintech Center à la Corée du Sud et les Français Tech Hub Seoul a été conclu en marge d’un séminaire de Fintech commune pour commémorer le 130e anniversaire des deux nations à forger des relations diplomatiques formelles.

“Lorsque la Corée du Sud est entré dans l’entreprise smartphone dans les années 2000, beaucoup ont dit qu’il pourrait être trop tard. Mais la Corée du Sud est devenue une puissance mondiale smartphone», a déclaré le président de la Commission des services financiers Yim Jong-yong dans un discours à la tribune de la Convention et Exhibition Center dans le sud de Séoul. «(Le gouvernement) fera Fintech la Corée du Sud, réparties à travers le monde.”

 

Yim Jong-yong (L), président de la Commission des services financiers de la Corée du Sud, serre la main avec l'ambassadeur français en Corée du Sud Fabien Penone, lors d'un séminaire de Fintech tenue à COEX à Séoul le 30 mai 2016, pour commémorer le 130e anniversaire des deux pays à forger leurs relations diplomatiques.

Yim Jong-yong (L), président de la Commission des services financiers de la Corée du Sud, serre la main avec l’ambassadeur français en Corée du Sud Fabien Penone, lors d’un séminaire de Fintech tenue à COEX à Séoul le 30 mai 2016, pour commémorer le 130e anniversaire des deux pays à forger leurs relations diplomatiques.

Il a dit qu’il est significatif pour la Corée du Sud de faire équipe avec la France, une partie essentielle de l’économie de la zone euro, de synergie.

Pendant ce temps, l’ambassade française à Séoul ouvrira les deux jours événement “French Tech Days en Corée”. Il est conçu pour introduire des entreprises innovantes françaises à des partenaires commerciaux potentiels dans le marché sud-coréen.

Avec les trois sous-thèmes de Fintech, Medtech et l’internet des objets (IdO), les principales technologies françaises seront exposées au COEX. Une série de tables rondes et de rencontres business-to-business se tiendra ainsi, rejoints par des dizaines d’entreprises françaises, dont Airbus Défense and Space, Thales et le français Healthcare Alliance.

 

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*