Le T.O.P de BIGBANG a été retrouvé inconscient

Le T.O.P de BIGBANG  a été retrouvé inconscient

ACPP) SEOUL, 6 juin – Le chanteur et acteur populaire T.O.P du groupe de garçons BIGBANG a été hospitalisé en raison d’une surdose de médicament, a déclaré ce mardi son agence basée à Séoul.

YG Entertainment a déclaré que le rappeur de 29 ans, dont le vrai nom est Choi Seung-hyun, a été retrouvé inconscient et reçoit actuellement un traitement dans une unité de soins intensifs d’un hôpital de Séoul.

La police a déclaré plus tard T.O.P semblait avoir surdosé sur des médicales tranquillisants.

L’incident s’est produit juste un jour après qu’il a été inculpé sans détention pour avoir fumé de la marijuana. Les procureurs de Séoul ont annoncé mercredi que T.O.P était soupçonné de fumer la substance interdite à quatre reprises avec un chanteur de 21 ans, identifié uniquement par son nom de famille Han, à son domicile de Séoul en octobre de l’année dernière.

Chanteur et acteur sud-coréen T.O.P. Du groupe de garçons BIGBANG, qui sert son service militaire obligatoire en tant que policier enrégistré, quitte son lieu de travail à Séoul entouré de journalistes interrogant ses frais de marijuana le 5 juin 2017.

Chanteur et acteur sud-coréen T.O.P. Du groupe de garçons BIGBANG, qui sert son service militaire obligatoire en tant que policier enrégistré, quitte son lieu de travail à Séoul entouré de journalistes interrogant ses frais de marijuana le 5 juin 2017.

T.O.P a servi son service militaire obligatoire en tant que policier enrégisté depuis février. Il avait travaillé au poste de police de Gangnam à Séoul, mais a été transféré à un corps de police différent dans l’est de Séoul suite à son acte d’accusation.

Sa période de service militaire sera mise en attente jusqu’à ce qu’un tribunal accède à un verdict. S’il reçoit une peine d’emprisonnement de 18 mois ou plus, il sera déconseillé du service.

Tous les hommes coréens valides doivent compléter au moins 21 mois de service militaire avant l’âge de 35 ans en Corée du Sud.

L’utilisation de la marijuana est interdite en Corée du Sud et peut être punie avec un maximum de cinq ans de prison ou une amende de 50 millions de Won (44 640 dollars).

 

ACPP

Articles en relation :

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*